La « Sariali touch »

«Impose ta chance, serre ton bonheur, et vas vers ton risque.

A te regarder ils s’habitueront»
René Char.

Si il n’ y avait qu’une phrase à dire pour Céline Sariali et sa collection, je choisirai cette citation de René Char..

J’ai découvert l’Univers Sariali et son emblème Iznik lors du défilé organisé par l’Oriental Fashion show au théâtre du Gymnase en Mars 2017.
J’ai été touchée par la fraicheur, les lignes épurées et la coupe structurée de la collection de cette styliste.
Je me décide enfin à interviewer Céline Sariali juste avant noël.
Le temps passe vite quand on travaille sur plusieurs projets à la fois, mais je ne pouvais pas passer à côté d’une rencontre si intéressante.
Céline est une femme passionnée, qui a travaillé dans plusieurs domaines, la restauration entre autres, avant de se lancer dans la mode. Toutes ces expériences l’ont forgé et lui ont appris la persévérance et l’obstination.

La force de sa collection est née de la volonté de Céline de réaliser ses rêves. C’est une femme qui croit profondément au pouvoir de la rencontre, et au fait qu’aucune rencontre ne se fait par hasard. Elle se sent riche de ces échanges et de toutes ces personnes qui l’encourage et la soutienne.
À son tour, elle veut passer un message à travers son parcours et son histoire, comme pour rejoindre la pensée de René Char:

« Il faut tenter sa chance, y croire, se battre pour réaliser ses rêves»
Et … « Write your own story » devient son Leitmotiv

Je suis admirative de cette femme, autodidacte dans la mode, forte de sa sagesse et de ses expériences de vie, intelligente, humble. Une femme sensible et forte en même temps.
Je dois dire que le courant est vite passé entre nous car nous avons la même vision des choses.
C’est son entourage en particulier sa fille, fascinée depuis toujours par ses croquis, qui l’ont poussé à se lancer, à réaliser son rêve. Et c’est finalement à l’âge de 37ans qu’elle se décide enfin à créer Sariali Paris marque éponyme.

L’élément qui caractérise la « Sariali touch » est le motif de la céramique turque Iznik.

(Pour qui ne connait pas ce motif, je vous renvoie à la synthèse en bas de cet article, et pour les plus curieux au link du musée du Louvre).

Céline Sariali me raconte que ce motif l’accompagne depuis son enfance. C’est sa mère artiste-céramiste, c’est elle qui l’a le plus inspiré
Ses vêtements sont un hommage à sa double identité culturelle : française et turque .
Pour réaliser ses collections, Céline collabore avec l’atelier XParis Istanbul qui comme elle, est riche de cette double culture, à la tête de cet incubateur de talents, France d’Audeteau et Ali Biskin.
Il est très important pour Céline de s’entourer de personnes qui comprennent son univers et qui ai cette même passion pour le détail et le beau.
Elle remercie Hind Joudar, la présidente de l’Oriental fashion show, qui l’a mise en contact avec cet atelier. Xparis Istanbul, est également un bureau de style, et une entreprise de fabrication soucieuse du design et de la qualité, qui collabore avec des marques internationales.
Le style Sariali est à l’image de sa créatrice, celle d’une femme forte, Une femme qui s’assume telle qu’elle est avec classe et sensualité, douceur et mystère mais aussi avec tous ces petits complexes qui font le charme des femmes.
Elle réinvente avec modernité et glamour le style « Parisienne », à travers les couleurs : le blanc, le bleu cobalt, une touche de rouge comme dans les motifs Iznik, mais aussi l’argent et le noir, pour le côté sophistiqué et chic. Pour les matières elle mélange structure et douceur : le cuir, la soie, le jersey, le tulle et le coton, pour donner naissance à des créations uniques et originales.

Une autre belle surprise pour moi a été découvrir que pour sa dernière campagne publicitaire, Céline a choisi Flavie Péan, une formidable comédienne avec qui j’ai eu plaisir de travailler sur la pièce «  à gauche en sortant de l’ascenseur ».. des beau souvenirs avec cette équipe.

Céline s’inspire du monde qui l’entoure, de ses voyages, des passants qu’elle regarde, assise à la terrasse d’un café, de l’architecture, d’un paysage… mais avant tout ce sont les femmes qui sont sa première inspiration. Elle trouve les femmes fascinantes et aime l’idée qu’elles se sentent belles et fortes en portant ses créations. Sa commercialisation s’en ressent d’ailleurs puisqu’elle vend sur rdv, se déplaçant chez ses clientes, pour prendre le temps de connaître la femme qu’elle habillera et adapter si nécessaire le vêtement.
Vous pouvez également vos procurez ses créations sur son site www.sariali.com . Chaque pièce est faite sur commande avec le plus grand soin.
Céline ne suit pas la tendance ni les dictats de la mode, elle crée au rythme de ses inspirations des collections capsules pour rendre hommage aux femmes.

Elle organise des ventes éphémères également comme dernièrement dans le très culte café La Palette, au cœur de Saint Germain des Prés.
Un évènement qu’elle a voulu cosy, convivial et accompagné d’un chanteur parce qu’elle aime associer son travail à la musique. Une soirée qui, malgré la neige a eu beaucoup de succès.

Que dire de plus de cette femme dynamique !
Un grand et bien mérité BRAVO, pour son courage, sa détermination mais aussi son ouverture aux autres.
Une belle rencontre, que j’ai envie de cultiver

vos commentaires

laura lemmetti

Créatrice d'image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.