La formation de conseil en image d’Anna Turcato

Ce samedi j’ai suivi la formation de conseil en image d’Anna Turcato à Rome. Anna est une femme extraordinaire, professionnelle et de grande sensibilité et intuition, elle arrive à detecter ton style et ta personnalité à travers l’observation et l’écoute, deux éléments fondamentaux pour pouvoir exercer ce travail correctement. C’est aussi une femme qui sait ce qu’elle est.  Sa personnalité est bien mise en evidence par son habillement : féminin, joyeux et créatif. Elle nous a appris à chercher notre style pas dans l’emulation d’un idéal ou une icône mais à comprendre ce que cette icône représente pour nous.

Jouer avec la mode

J’ai aussi appris le concept de jouer avec la mode pour trouver son style, prendre le plaisir de regarder des vitrines, des images pour comprendre ce qu’on peut adapter à soi-même. Mais la chose plus importante c’est d’avoir un regard juste envers soi même.

Je suis restée étonnée de son discours à propos de la vision parfois impitoyable qu’on a de nous même…Et de comment cette fausse perception de soi est en réalité très répandue parmi les femmes surtout, mais les hommes aussi.

Dans ce monde très varié fait de mille réalités on se sent perdu et pour avoir des repères on a besoin de s’uniformiser pour ne pas se sentir seuls. Or, tout cela amène aussi à une perte d’identité. La confrontation constante avec des modèles proposés par les medias crée en nous des complexes : on a l’impression de ne pas être à l’hauteur des modèles proposés, s’identifier ne veut pas dire émuler.

Se regarder soi-même

Ce que j’ai compris du discours d’Anna c’est avant tout de se regarder soi même : un travail qui peut être difficile mais qui est indispensable pour trouver son unicité pour se sentir ensuite partie d’un tout. Bien sur comme disais Christian Dior on n’invente rien, on part toujours de quelque chose. Ils nous faut des exemples, des images pour trouver son style mais il faut partir de quelque chose..ce quelque chose c’est soi même.

Attention, se regarder ne signifie non plus ne pas tenir compte du regard des autres : c’est avant tout pour moi essayer de se voir hors de soi, de comprendre combien on est dur avec soi même et comme notre perception de nous est souvent fausse. C’est après ce premier regard qu’on peut enfin croire aux compliments des autres aussi car l’estime de soi c’est un travail de l’intérieur vers l’extérieur.

Dès lors lâcher prise c’est accepter ses défauts, valoriser aussi ses qualités physiques et personnelles. Il y a des tonnes des bouquins à ce sujet.. on pourrait en parler des heures et heures, mais le sens de ce que je suis en train de vous dire chers lecteurs, c’est seulement en vous même vous pourrez le trouver.

Conseiller en image

C’est un travail personnel mais aussi d’équipe, car le travail du conseiller c’est de vous accompagner, vous guider. Nous avons tous des complexes et parfois un manque d’assurance. Très rares sont les personnes qui ont une grande estime de soi et par expérience souvent,  je peux vous dire, que ces gens là sont incapables de se voir vraiment…on les appelle « narcissiques » et ils ont pas besoin d’un conseiller en image.

Moi la première je manque de confiance en moi. Alors comment vous accompagner ? C’est simple : je pars à nouveau de moi-même, consciente, que ma force c’est l’écoute et l’envie d’aider les autres. Plus je vous aide plus je construis mon estime de moi.

Ca c’est ma voie. Comme le parcours et le chemin que j’ai fait jusqu’ici, à ma passion pour le spectacle et le théâtre. Merci Anna, merci pour cette opportunité.

vos commentaires

laura lemmetti

Créatrice d'image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *