Jamin Puech ! le mot magique d’un savoir-faire international

 

IMG_20160512_234847

 

Les sacs Jamin Puech sont un mystère… Cette fois-ci, je vous raconte une histoire magique et secrète.

¡JAMIN Puech! La Formule magique de la créativité française et du savoir-faire du monde.

On rentre aujourd’hui dans le royaume de la créativité pure, un royaume fait de légendes et de formules secrètes, pour créer des sacs uniques et enveloppés de mystère… ce monde s’appelle Jamin Puech.

 

Voulez-vous rentrer dans ce royaume ? Alors il faut être prêt à ne plus regarder les choses de la même manière, retourner un peu en enfance et… préparer une potion magique.

 

Voici les ingrédients :

  • Dix poignées de fantaisie, cinquante de créativité, dix gouttes de la très rare essence de savoir-faire et une dose d’expérimentation.
  • Mettez-vous dans un endroit tranquille rempli de tissus et de cuirs, comme un atelier dans le marais, lieu ancestral de la création de luxe.
  • Mélangez vos ingrédients, souriez et faites ça avec passion, car sinon, ça ne marchera pas.
  • Prononcez enfin les mots magiques d’un seul coup en regardant la lune : 1,2,3… JAMIN PUECH!

 

Si vous avez bien suivi mes indications, vous êtes maintenant dans un monde fait de sacs d’une incroyable finition, d’une décoration minutieuse, de couleurs et d’un style unique.

J’ai rencontré pour la première fois cette marque (car il s’agit plus d’une rencontre qu’une découverte), grâce à Delphine Capossella chef costumière du dernier long-métrage d’Axelle Ropert « La prunelle de mes yeux » qui sortira à l’automne 2016 et sur lequel j’étais responsable de l’habillement .

J’ai ensuite voulu, avec toutes mes forces, leurs sacs pour un shooting où j’étais styliste pour plusieurs magazines de mode (sortie prévue pour juillet 2016).

J’ai donc contacté Solenne, l’attachée de presse, qui avec sa cordialité et sa bonne humeur a été tout de suite disponible. J’ai donc pu faire une sortie de presse avec des pièces phares de la nouvelle collection (le modèle « Cameleon » et « Succulente »).

Cordialité, bonne humeur : deux traits qui caractérisent cette marque. C’est leur devise, leur fondement, car tout ce qui sort du showroom de la rue Malher est fait avec une grande passion et beaucoup d’amusement.

J’ai tout de suite été touchée par l’ambiance décontractée, et la bonne humeur qu’il s’en dégage.

J’ai compris tout de suite que comme pour Chapal (voir l’article), j’étais dans un endroit unique.

La lampadina mi si è accesa in testa !

(Expression italienne qui signifie en gros que j’ai eu une illumination.)

 

Il fallait un article sur cette maison de magie et de savoir-faire ! Car Jamin Puech n’est pas une marque au sens propre du nom, ou un simple endroit où l’on conçoit des sacs. C’est un lieu de recherche, d’expérimentation, de mélange de matières et de techniques de décoration, et surtout une marque attentive au savoir-faire qui vient d’ailleurs. On est vraiment dans un atelier d’artiste, voulu et conçu par ses deux fondateurs passionnés d’art et de mode : Benoit Jamin et Isabelle Puech.

Ils travaillent depuis des années avec des maîtres artisans indiens, vietnamiens ou malgaches, qu’ils intègrent activement au processus de création. La marque leur fait confiance les yeux fermés.

Tout est ÉVIDEMMENT fait à la main. (Voir le Cameleon).

PE16030_87_1_CAMMYPE16011_62_1_CAMELEON

 

 

 

 

 

Je discute avec Solenne autour de l’histoire de Jamin Puech :

 

Comment et quand est née la marque ?

 

Benoit Jamin et Isabelle Puech lancent la marque en 1991 après avoir gagné le Festival de Hyères. Ils sont tous les deux jeunes diplômés en art et ont envie de créer des pièces pour « casser les codes ». À partir de là, les commandes affluent de la part des plus grandes boutiques multimarques du monde.

 

Quels sont le concept et l’état d’esprit de Jamin Puech ?

 

Jamin Puech n’est pas réellement une marque avec un concept. C’est une marque qui s’attache à l’artisanat et au savoir-faire. Elle cherche à valoriser la créativité et la recherche à travers des matières toujours plus travaillées ou des mix de couleurs inattendus.

 

D’où viennent les matières premières et où sont-elles travaillées ?

 

Le studio de création se trouve à Paris, en plein Marais, quartier des créateurs toujours en ébullition !

Nous travaillons trois lignes de produits représentant chacune trois savoir-faire.

Notre ligne de sacs brodés est produite en Inde par des artisans brodeurs nous accompagnant depuis les débuts de la marque il y a 25 ans. La ligne de cuir dont les peaux proviennent de France, d’Italie et d’Espagne est produite dans notre usine au Vietnam. Et enfin notre ligne estivale de sacs en raphia est crochetée par les artisans de Madagascar, pays d’origine du raphia. Nos artisans font partie intégrante du processus de création et prennent part à chaque étape.

 

Pourquoi y a-t-il toujours un animal dans les collections ?

 

Il ne s’agit pas toujours d’un animal, nous avons également eu une Matriochka, un pot de fleurs ou bien une théière. Mais chaque saison nous nous attachons à avoir une ou deux pièces « clin d’œil » en lien avec le thème de la collection, représentatif de l’humour des créations Jamin Puech.

 

Quelle est l’inspiration de la nouvelle collection ?

 

Cette année, la styliste a trouvé son inspiration dans la nature, la jungle… Le climat tempéré qui nous fait rêver à Paris on le retrouve ici dans la ligne des sacs en cuir, un esprit plein d’humour, de couleur et joie de vivre. Tous nos sacs sont brodés et sont le fruit d’un travail 100% artisanal, que ce soit dans la décoration ou l’assemblage.

(La jungle est un thème qui sera très tendance en 2017, comme j’ai pu personnellement le voir durant les premières prévisions de janvier dernier).

 

Parlez-moi de la styliste, est-il possible de la rencontrer ?

… Et là, silence et petite grimace… Je n’aurai pas ce plaisir, car elle est très discrète et Solenne ne peut pas m’accorder une interview. Ça colle avec l’esprit de la maison, car la styliste est une artiste qui attache plus d’importance à son travail qu’a sa visibilité. Encore plus intriguée par ce mystère, ma fantaisie commence à s’emballer autour de cette fille pleine de talent.

 

 

Je vous invite donc à lire la suite de cet article dédiéPE16031_19_1_TAMARIX PE16047S_35_1_HONUCUBESS PE16042_19_1_SUCCULENT PE16028_19_1_VERONICA à Jamin Puech….et à savourer ici quelques exemplaires de la nouvelle collection.

À très vite !

PE16046S_19_1_HONUJEANSS

 

 

 

vos commentaires

laura lemmetti

Créatrice d'image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *